Qui est l'ange de l'Éternel et que dit la Bible à son sujet?

La chose la plus importante à retenir lors de l'étude de l'identité de l'ange de l'Éternel (aussi appelé l'ange de Dieu dans certains cas) dans la Bible est que la signification peut varier en fonction du contexte du passage. La meilleure façon d’étudier la signification est d’examiner le contexte du passage, ainsi que le contexte de passages similaires. Nous devrions utiliser les Ecritures pour interpréter les Ecritures et, comme toujours, prier pour avoir la sagesse de discerner le Saint-Esprit.

Bien qu'il y ait une certaine controverse autour de l'identité de l'ange de l'Éternel, il existe généralement quatre écoles de pensée: l'ange de l'Éternel est soit:

  1. Un ange messager spécial, un être céleste, qui a agi en tant que représentant de Dieu (pas Dieu lui-même).
  2. Dieu le Père, se montrant comme une manifestation divine pour l'humanité. Ceci est connu comme une théophanie - "apparition de Dieu".
  3. Dieu le Fils, manifesté dans une forme corporelle pré-incarnée. Ceci est connu comme une Christophanie - "apparition du Christ".
  4. Cela varie. La figure est parfois une manifestation de Dieu et parfois un être céleste angélique représentant Dieu, selon le contexte du texte.

Le terme ange signifie «un envoyé» ou «messager» et SEIGNEUR en hébreu est YHWH ou Yahweh. L'ange de l'Éternel est celui envoyé par YHWH ou un messager de YHWH. Si le passage de la Bible fait référence à Jésus pré-incarné, le sens du mot "ange" se réfère à la fonction d'un envoyé . Cela correspond à la mission de Jésus en tant que Celui que le Père a envoyé dans le monde. (Jean 8:18, Jean 3:17). Il a rendu témoignage à lui-même et il est venu témoigner de la vérité. Lorsque le passage fait référence à un être céleste angélique envoyé à un message, le terme «ange» fait référence à la nature de l'être - une des armées célestes, un être-esprit créé par Dieu. Ainsi, le mot "ange" ne fait pas toujours référence à la nature d'un être nommé dans les Écritures, il peut faire référence à la fonction d'un être.

Pour commencer, regardons où la Bible mentionne l'ange de l'Éternel. Il y a beaucoup de références dans l'Ancien Testament.

Hagar et l'ange de l'Éternel - Genèse 16: 7-14

“L'ange de l'Éternel lui dit aussi: 'Je multiplierai sûrement ta progéniture afin qu'elle ne puisse pas être comptée pour la multitude.' Et l'ange de l'Éternel lui dit: "Voici que tu es enceinte et que tu enfanteras un fils. Tu appelleras son nom Ismaël, parce que l'Éternel a écouté ton affliction." Il sera un âne sauvage, un homme, son la main contre tous et la main de tous contre lui, et il habitera contre tous ses parents. Alors elle appela le nom de l'Éternel qui lui avait parlé: "Tu es un Dieu qui voit, " car elle dit: "En vérité, ici, j'ai vu celui qui s'occupe de moi". »(V. 10-13)

Dans Genèse 16, l'ange est désigné comme l' ange de l'Éternel (SEIGNEUR signifiant YHWH); l'ange de l'Éternel parle d'une manière que seul Dieu parlerait - lui seul peut multiplier la progéniture de quelqu'un et faire des promesses comme celle-là. Hagar croit également que c'est Dieu, car elle donne à l'ange le nom El Roi - le Dieu qui me voit . Elle a dit: «En vérité, j'ai vu celui qui s'occupe de moi» (v. 13).

Les commentaires de la Bible d'étude ESV,

« Le mot hébreu pour« ange »peut également être traduit par« messager ». ... Quand 'l'ange de l'Éternel' parle, ses paroles sont perçues comme des paroles de Dieu. Par conséquent, l'impression est donnée que l'ange est identique à Dieu . "

L'ange de l'Éternel a demandé à Hagar de nommer son fils Ismaël, ce qui signifie «Dieu entend». Bien que l'ange puisse être un représentant angélique de Dieu, il semble probable dans ce contexte particulier que l'ange ou le messager de l'Éternel est Dieu.

Abraham et l'ange de l'Éternel - Genèse 18 et 22

Dans la Genèse 18, les Écritures nous disent que le SEIGNEUR est apparu à Abraham et à Sara sous la forme d'un homme avec deux autres hommes:

«Et l'Éternel lui apparut près des chênes de Mambré, assis à la porte de sa tente, dans la chaleur du jour. Il leva les yeux et regarda, et voici, trois hommes se tenaient devant lui. Quand il les vit, il courut de la porte de la tente pour aller à leur rencontre, se prosterna devant la terre et dit: "Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas près de ton serviteur." 3)

Abraham reconnaissait ces visiteurs comme étant extrêmement importants, d'où le comportement hors du commun (pour quelqu'un de son âge et de sa richesse) qui les accueillait, mais il remarqua quelque chose de différent à propos de l'un d'entre eux. Le terme «Seigneur» ici, comme l'explique la Bible d'étude ESV, « (Hb. Adonay) est distinctif de Dieu dans l'AT (par exemple, 20: 4) ... Si l'orthographe dans le texte hébreu est correcte - et il n'y a aucune raison d'en douter - alors Abraham reconnaît qu'un de ses visiteurs est une manifestation divine.

Genèse 22: 11-18 lit,

«Mais l'ange de l'Éternel l'appela du ciel et dit: 'Abraham, Abraham!' Et il dit: "Je suis ici." Il dit: "Ne pose pas ta main sur le garçon et ne lui fais rien, car je sais maintenant que tu crains Dieu, vu que tu n'as pas caché ton fils, ton fils unique, à moi." Alors Abraham appela le nom de cet endroit: "L'Éternel pourvoira"; comme il est dit à ce jour, 'Sur la montagne de l'Éternel, cela sera fourni.' Et l'ange de l'Éternel appela du ciel une seconde fois Abraham et lui dit: "J'ai juré par moi-même, déclare l'Éternel, parce que tu as fait cela et que tu n'as pas caché ton fils, ton fils unique, je te bénirai, et je multiplierai sûrement votre progéniture comme les étoiles du ciel et comme le sable au bord de la mer. Et votre progéniture possédera la porte de ses ennemis, et en votre progéniture toutes les nations de la terre seront bénies, parce que vous aurez obéi à ma voix. "

Abraham savait que c'était ce que l'Éternel avait prévu pour lui. dans la même phrase que l'ange du SEIGNEUR parlant, nous voyons la phrase «déclare le SEIGNEUR» - si clairement que l'ange du SEIGNEUR et le SEIGNEUR (YHWH) sont un et le même dans ce contexte. Dieu a réitéré sa promesse précédemment adressée à Abraham (Genèse 12: 1-3), et il a terminé sa déclaration en disant «tu as obéi à ma voix».

Jacob et l'ange de Dieu - Genèse 31, 32, 48

«Alors l'ange de Dieu m'a dit dans le rêve: 'Jacob' et j'ai dit: 'Je suis là!' Et il dit: "Lève les yeux et vois, toutes les chèvres qui se marient avec le troupeau sont rayées, tachetées et marbrées, car j'ai vu tout ce que Laban te faisait. Je suis le Dieu de Béthel, où tu as oint une colonne et fait un voeu. Maintenant lève-toi, sors de ce pays et retourne dans le pays de ta famille. '"(Gen 31: 11-13)

Il est clair que «l'ange de Dieu» dans le rêve de Jacob est en fait de parler comme Dieu lui-même. Dans Genèse 32: 24-30, nous apprenons que Jacob a également une rencontre physique avec Dieu:

«Jacob resta donc seul et un homme lutta avec lui jusqu'à l'aube. Quand l'homme vit qu'il ne pourrait pas le maîtriser, il toucha la prise de la hanche de Jacob de manière à ce que sa hanche soit déchirée alors qu'il se débattait avec l'homme. Puis l'homme dit: "Laisse-moi partir, car il fait jour." Mais Jacob répondit: "Je ne vous laisserai pas partir à moins que vous ne me bénissiez." L'homme lui demanda: "Quel est ton nom?" «Jacob, répondit-il. Puis l'homme dit: "Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël, parce que tu as lutté avec Dieu et avec les humains et que tu l'as vaincu." Jacob dit: 'S'il te plaît, dis-moi ton nom.' Mais il répondit: "Pourquoi demandez-vous mon nom?" Puis il le bénit là-bas. Jacob a donc appelé l'endroit Peniel, en disant: 'C'est parce que j'ai vu Dieu face à face, et pourtant ma vie a été épargnée.' "

Jacob nous dit que c'était avec Dieu qu'il se débattait et que cette figure avait l'apparence d'un homme. L'ESV Study Bible note: «Avant la fin de leur combat, Jacob est convaincu que son adversaire est Dieu lui-même (voir v. 30). Ce n'est pas improbable, étant donné que Dieu était auparavant venu à Abraham sous forme humaine (18: 1-15). »Et dans Genèse 48: 15-16, quand Jacob fut plus âgé, il bénit Joseph et ses deux fils:

«Et il bénit Joseph et dit: 'Le Dieu devant lequel mes pères Abraham et Isaac ont marché, le Dieu qui a été mon berger toute ma vie jusqu'à ce jour, l'ange qui m'a racheté de tout mal, bénis les garçons; et que l'on y porte mon nom et celui de mes pères Abraham et Isaac; et laissez-les grandir en une multitude au milieu de la terre. "

Il est intéressant de noter que Jacob utiliserait le terme ange ou messager dans sa description.

Moïse et l'ange de l'Éternel - Exode 3: 2-7

«Là, l'ange de l'Éternel lui apparut en flammes de feu depuis un buisson. Moïse a vu que le buisson était en feu mais qu'il ne brûlait pas. Alors Moïse pensa: 'Je vais aller voir cet étrange spectacle, pourquoi le buisson ne se consume pas.' Quand le SEIGNEUR vit qu'il était allé regarder, Dieu l'appela de l'intérieur du buisson: 'Moïse! Moïse!' Et Moïse dit: "Je suis là." «Ne t'approche pas, dit Dieu. Enlève tes sandales, car l'endroit où tu te tiens est une terre sacrée. Puis il dit: "Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob." À cela, Moïse cacha son visage, car il avait peur de regarder Dieu. L'Éternel dit: 'J'ai bien vu la misère de mon peuple en Égypte. Je les ai entendus crier à cause de leurs chauffeurs d'esclaves et je suis préoccupé par leurs souffrances. '”

Nous lisons ici que l'ange de l'Éternel prit la forme de flammes de feu; Cette manifestation est clairement Dieu, comme le dit le texte: «Dieu l'a appelé de l'intérieur du buisson». C'est dans ce même passage, aux versets 14 et 15, que Dieu révèle son nom en tant que YHWH à Moïse:

«Dieu a dit à Moïse: 'JE SUIS QUI JE SUIS. Voici ce que vous devez dire aux Israélites: "JE SUIS m'a envoyé vers vous". "Dieu dit aussi à Moïse:" Dis aux Israélites: "L'Éternel, le Dieu de tes pères, le Dieu d'Abraham, le Le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob m'ont envoyé à vous. '' C'est mon nom pour toujours, le nom que vous m'appellerez de génération en génération. "

La Bible d'étude ESV note ceci:

"Lorsque l'ange de l'Éternel apparaît dans l'AT, il est souvent décrit comme agissant ou parlant d'une manière suggérant qu'il est plus qu'un simple ange ou messager et qu'il est étroitement identifié à Dieu lui-même (par exemple, Gen. 22: 11-18). Ici, il apparaît à Moïse dans une flamme de feu, signe de la présence de Dieu tout au long des événements relatés dans le livre de l'Exode: dans la colonne de feu et de nuée qui conduit et protège les Israélites (Ex. 13: 21-22). ; dans les signes de la présence de Dieu sur le mont Sinaï (19:18); et dans le tabernacle (40:38). L'ange protège également Israël quand ils sortent d'Égypte (14: 9), et Dieu promet qu'il ira avant Israël dans le pays de Canaan (23:20; 33: 2). En 3: 4, cet ange de Dieu est identifié comme étant "l'Éternel" et "Dieu". "

La Bible d'étude de la théologie biblique de la NIV déclare de la même manière

«Comme ailleurs dans l'AT (par exemple, Gn 22: 11-18; Jug 13), ce personnage est étroitement identifié à Dieu lui-même, comme en témoigne l'utilisation interchangeable de« l'Éternel »(v. 4, 7) et de« Dieu ». (vv. 4, 5, 6) qui suit immédiatement. Sa manifestation en flammes de feu forme un lien fort avec le signe de la présence de Dieu ailleurs dans le livre: la colonne de feu et de nuage (13: 21-22; 14:24), le feu et la nuée sur le mont Sinaï (19:18 ; 24: 15-17), et le feu dans la nuée au-dessus du tabernacle (40:38). À la mer Rouge, cet ange protège les Israélites en fuite des Égyptiens à la poursuite (14:19), et c'est probablement ce même ange que Dieu promet d'envoyer avant les Israélites à Canaan (23: 20-23; 33: 2).

L'ange de Dieu et la colonne de nuée - Exode 14: 18-24

Dans Exode 14: 18-24, nous lisons:

«Les Égyptiens sauront que je suis l'Éternel lorsque je gagnerai en gloire grâce à Pharaon, ses chars et ses cavaliers. Alors l'ange de Dieu, qui voyageait devant l'armée israélienne, se retire et va derrière eux. La colonne de nuée se déplaçait également de l'avant et se tenait derrière eux, entre les armées d'Égypte et d'Israël. Pendant toute la nuit, le nuage a amené l'obscurité d'un côté et la lumière de l'autre côté; donc ni l'un ni l'autre ne s'est approché de l'autre toute la nuit. Alors Moïse étendit sa main sur la mer, et toute la nuit, l'Éternel repoussa la mer avec un vent d'est fort et la transforma en terre sèche. Les eaux se sont divisées et les Israélites ont traversé la mer sur un sol sec, avec un mur d'eau à leur droite et à leur gauche. Les Egyptiens les poursuivirent et tous les chevaux, les chars et les cavaliers de Pharaon les suivirent dans la mer. Au cours de la dernière veille de la nuit, le SEIGNEUR a regardé l'armée égyptienne sous le feu et le nuage et l'a jetée dans la confusion.

Dans le livre de l'Exode, nous voyons Dieu prendre la forme de flammes de feu dans le buisson ardent, une colonne de nuée le jour pour les Israélites et une colonne de feu la nuit pour les guider. Dieu a également envoyé "l'ange de Dieu" pour aller avant Israël dans leur voyage.

La Bible d'étude de la théologie biblique de la NIV commente:

« 14:19 ange de Dieu. Ce messager divin est étroitement associé à la colonne de nuée et de feu, et donc au Seigneur lui-même (13:21, voir la note sur 3: 2). retiré ... déplacé. La description presque identique des actions de l'ange et de la colonne de nuage les identifie peut-être comme un phénomène unique, bien que les différents verbes utilisés ('allaient / restaient derrière') puissent impliquer deux entités distinctes; le mouvement de l'ange précipite alors le mouvement du nuage. "

Il nous est parfois difficile d’imaginer que Dieu est capable de faire ces choses (être partout à la fois, tout savoir, se manifester par le feu, les nuages, etc.); nous savons intellectuellement que c'est possible, bien sûr, car nous savons qu'il est Dieu - et il nous a dit ses attributs dans sa Parole. Dieu n'est pas lié par des limitations finies; il n'est pas lié par le temps ou l'espace. Il est trois en un, il peut se manifester comme il veut. ce sont des choses que les humains finis ne peuvent pas faire - et ce sont des choses que les esprits finis ont du mal à comprendre.

Je ne ferai pas semblant de savoir quelle personne de la Trinité est la manifestation du feu dans le buisson ardent ou la colonne de nuée / feu qui a précédé Israël, et aucun commentaire que j'ai lu ne prétendrait le savoir avec une certitude absolue. Nous pouvons seulement savoir ce que Dieu a révélé. Ce qui est important à retenir, c’est que c’est Dieu qui habite parmi son peuple; il s'est approché d'eux, il est allé devant eux, il s'est battu pour eux et les a protégés pour la gloire de ses desseins et de ses projets sacrés. Ce n'est pas grave si nous ne connaissons pas tous les détails. . . La Parole de Dieu dit que nous pouvons lui faire confiance, même si nous ne comprenons pas complètement quelque chose.

Josué et le commandant de l'armée de l'Éternel - Josué 5: 13-15

«Alors que Josué était près de Jéricho, il leva les yeux et vit un homme qui se tenait devant lui, l'épée nue dégainée. Josué s'approcha de lui et lui demanda: "Es-tu pour nous ou pour nos ennemis?" «Ni l'un ni l'autre, répondit-il, mais en tant que commandant de l'armée de l'Éternel, je suis maintenant venu. Puis Josué tomba face contre terre avec révérence et lui demanda: "Quel message mon Seigneur a-t-il pour son serviteur?" Le commandant de l'armée de l'Éternel répondit: "Enlève tes sandales, car l'endroit où tu te trouves est saint." Et Josué a fait de même. "(V. 13-15)

Ce commandant de l'armée de l'Éternel avait l'apparence d'un homme, mais ce n'est qu'après que l'homme ou la manifestation divine se soit identifié que Josué tomba à terre avec révérence. Et c'est cette figure qui dit à Josué que le sol est saint, comme l'ange de l'Éternel l'a dit à Moïse dans Exode 3.

La Bible d'étude de la théologie biblique de la NIV nous rappelle que l'ange de l'Éternel ou ces manifestations divines apparaissaient généralement avant la mission de quelqu'un: «Comme Jacob (Gen 32: 22-32) et Moïse (Exode 3: 1-4: 17), Josué rencontre la présence divine avant qu'il ne commence sa mission. "

Le livre des juges et l'ange de l'Éternel: Juges 2, 5, 6, 13

«L'ange de l'Éternel monta de Guilgal à Bokim et dit: 'Je t'ai fait monter d'Égypte et je t'ai emmené dans le pays que j'ai juré de donner à tes ancêtres. J'ai dit: "Je ne briserai jamais mon alliance avec vous, et vous ne ferez pas alliance avec le peuple de ce pays, mais vous écraserez ses autels." Tu m'as pourtant désobéi. Pourquoi as-tu fait ça? Et j'ai aussi dit: 'Je ne les chasserai pas avant toi; ils deviendront des pièges pour vous et leurs dieux deviendront des pièges pour vous. '' Quand l'ange de l'Éternel eut annoncé ces choses à tous les Israélites, le peuple pleura à haute voix et ils appelèrent ce lieu Bokim. Là, ils offrirent des sacrifices à l'Éternel. ”-Juges 2:15

Il n'est pas clair s'il s'agit d'une apparition de l'ange de l'Éternel dans Juges 2 ou s'il s'agit d'un messager en forme de prophète. La Bible d'étude de la théologie biblique de la NIV mentionne la possibilité d'un prophète contre une apparence divine, car un prophète est mentionné dans Juges 6: 7: «Quand les Israélites crièrent à l'Éternel à cause de Madian, il leur envoya un prophète: qui a dit: 'Voici ce que dit l'Éternel, le Dieu d'Israël…' '. Mais dans Juges 6:11, l'ange de l'Éternel fait son apparition physique (exposé plus bas).

Dans Juges 5, Deborah chante un chant de fête poétique - la victoire d’Israël sur le roi Sisera et les Cananéens - et inclut une malédiction de l’ange de l’Éternel: «Malédiction de Meroz, dit l’ange de l’Éternel. "Maudissez amèrement son peuple, car il n'est pas venu pour aider l'Éternel, mais pour aider l'Éternel contre les puissants."

La Bible d'étude de la théologie biblique de la NIV explique,

5:23 Meroz . Une ville israélite à proximité. C'est une malédiction pour ne pas avoir pris part à la bataille (cf. Sukkoth et Peniel dans 8: 7, 9, 16-17). La malédiction assure la transition de la bataille des rois au roi en fuite, Sisera. Meroz n'a pas aidé Yahweh dans la poursuite, mais Jaël (un non-israélite) l'a fait, et elle est «bénie» avec autant de ferveur que Meroz est maudite (v. 24). ”

Gédéon et l'ange de l'Éternel - Judges 6

Dans Juges 6: 11-12, nous voyons l'ange de l'Éternel se présenter à nouveau physiquement:

«L'ange de l'Éternel vint et s'assit sous le chêne d'Ophra appartenant à Joas l'Abiezrite, où son fils Gédéon battait du blé dans une cuve à vin pour le protéger des Madianites. Lorsque l'ange de l'Éternel apparut à Gédéon, il dit: "L'Éternel est avec toi, puissant guerrier".

Dans ce passage, l'ange de l'Éternel est sous forme humaine, le verbe assis étant utilisé, et Gédéon confond l'ange pour un pur humain. Gideon ne réalise pas que c'est Dieu, car il se réfère à l'homme en tant que «seigneur» minuscule. Gideon devient même un peu impertinent lorsqu'il se plaint que si le Seigneur était avec eux, ils ne seraient pas dans l'état où ils se trouvent. dans . . . et s'il (Dieu) était avec eux, où se trouvent toutes ces grandes merveilles racontées par les ancêtres (Juges 6)? L'ange de l'Éternel répond à Gédéon: «L'Éternel se tourna vers lui et lui dit: 'Va avec la force que tu as et sauve Israël de la main de Madian. Est-ce que je ne vous envoie pas? '”Gideon n'est toujours pas sûr que ce soit Dieu ou non et le Seigneur parle à nouveau dans Juges 6: 16-24:

"L'Eternel répondit:" Je serai avec toi et tu abattras tous les Madianites, ne laissant aucun vivant. "Gideon répondit: 'Si maintenant j'ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi signe que tu parles vraiment tome. S'il vous plaît, ne partez pas jusqu'à ce que je revienne et apporte mon offrande et la pose devant vous. Et l'Eternel dit: J'attendrai ton retour. Gideon entra et prépara une jeune chèvre. À partir d'une éphah de farine, il fit du pain sans levure. Mettant la viande dans un panier et son bouillon dans une casserole, il les sortit et les lui offrit sous le chêne. L'ange de Dieu lui dit: "Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et verse le bouillon." Et Gideon l'a fait. Puis l'ange de l'Éternel toucha la viande et les pains sans levain avec la pointe du bâton qu'il tenait à la main. Le feu a brûlé de la roche, consommant la viande et le pain. Et l'ange de l'Éternel disparut. Lorsque Gideon réalisa qu'il s'agissait de l'ange de l'Éternel, il s'écria: «Hélas, souverain Eternel! J'ai vu l'ange de l'Éternel face à face! Mais l'Eternel lui dit: "Paix! N'ai pas peur. Tu ne vas pas mourir. Alors Gédéon construisit un autel à l'Éternel et l'appela: L'Éternel est la paix. À ce jour, il se trouve à Ophrah des Abiézrites. ”

Jared C. Wilson, dans son blog sur TheGospelCoalition.org, écrit:

«La salutation de l'ange du Seigneur, qui est peut-être le Christ qui a été incarné lui-même (dans vv.14-16, l'ange du Seigneur devient« le Seigneur »), est étrange. Souhaitez-vous appeler un homme caché un «homme puissant de valeur»? Vous le feriez si le Seigneur était avec lui.

Les parents de Samson et l'ange de l'Éternel - Judges 13

Voici une partie de Juges 13, vous pouvez lire le chapitre en entier sur le lien:

«Un certain homme de Zorah, nommé Manoah, appartenant au clan des Danites, avait une femme sans enfant, incapable d'accoucher. L'ange de l'Éternel lui apparut et lui dit: «Tu es stérile et sans enfant, mais tu vas devenir enceinte et donner naissance à un fils. Puis la femme alla chez son mari et lui dit: «Un homme de Dieu est venu vers moi. Il ressemblait à un ange de Dieu, très impressionnant. Je ne lui ai pas demandé d'où il venait et il ne m'a pas dit son nom. Alors Manoah a prié le SEIGNEUR: 'Pardonne ton serviteur, Seigneur. Je vous prie de laisser revenir l'homme de Dieu que vous nous avez envoyé, nous apprendre à élever le garçon qui va naître. Dieu a entendu Manoah, et l'ange de Dieu est revenu à la femme alors qu'elle était dans les champs; mais son mari Manoah n'était pas avec elle. ... Manoah se leva et suivit sa femme. Quand il s'est approché de l'homme, il a dit: "Es-tu l'homme qui a parlé à ma femme?" «Je le suis, dit-il. ... Manoah dit à l'ange de l'Éternel: "Nous aimerions que vous restiez jusqu'à ce que nous préparions un jeune bouc pour vous." L'ange de l'Éternel répondit: "Même si tu me retiens, je ne mangerai rien de ta nourriture. Mais si tu prépares un holocauste, offre-le à l'Éternel. (Manoah ne réalisa pas qu'il s'agissait de l'ange de l'Éternel.) Manoah demanda à l'ange de l'Éternel: "Quel est ton nom pour que nous puissions vous honorer lorsque votre parole sera réalisée?" Il a répondu: 'Pourquoi demandez-vous mon nom? C'est incompréhensible. Alors Manoah prit un jeune bouc, avec l'offrande de grain, et le sacrifia sur un rocher à l'Éternel. Et l'Éternel fit une chose étonnante pendant que Manoah et sa femme regardaient: Alors que la flamme montait de l'autel vers le ciel, l'ange de l'Éternel montait dans la flamme. Voyant cela, Manoah et sa femme tombèrent la face contre terre. Lorsque l'ange de l'Éternel ne se montra plus à Manoah et à sa femme, Manoah réalisa que c'était l'ange de l'Éternel. «Nous sommes condamnés à mourir! il a dit à sa femme. «Nous avons vu Dieu! Mais sa femme répondit: "Si le SEIGNEUR avait voulu nous tuer, il n'aurait pas accepté de notre part un holocauste et une offrande de grain, ni ne nous a montré toutes ces choses, ni ne nous l'a dit maintenant." La femme a donné naissance à un garçon et l'a nommé Samson.

Au début du passage, l'apparence de l'ange est mentionnée comme géniale, mais son caractère essentiel n'a pas encore été révélé, comme le souligne la Bible d'étude ESV. Et au verset 18, nous apprenons que le nom de l'ange est trop merveilleux pour être compris, de sorte qu'il ne le révèle pas aux parents de Samson. Dans Esaïe 9: 6, le nom du Messie est répertorié comme «Conseiller merveilleux» parmi d'autres. L'ange de l'Éternel, ici dans Juges 13, ainsi que dans le chapitre 6, accomplit des miracles, qui sont normalement attribués à Dieu lui-même.

David et l'ange de l'Éternel —2 Samuel 24: 1-17

Dans 2 Samuel 24, la colère de l'Éternel brûle contre Israël et David doit choisir une punition pour son péché (bien que nous ne connaissions pas le péché exact, cela impliquait un manque de confiance en l'Éternel). Voici une partie du texte se terminant au verset 17:

«Avant que David ne se lève le lendemain matin, la parole de l'Éternel était venue à Gad, le prophète, voyant:« Va dire à David: 'Voilà ce que l'Éternel dit: Je te donne trois options. Choisis-en un que je puisse mener contre toi. '' ... David dit à Gad: 'Je suis dans une profonde détresse. Laissons-nous tomber entre les mains de l'Éternel, car sa miséricorde est grande; mais ne me laissez pas tomber entre des mains humaines. L'Éternel envoya une plaie sur Israël depuis ce matin jusqu'à la fin du temps imparti, et soixante-dix mille personnes de Dan à Beersheba moururent. Lorsque l'ange tendit la main pour détruire Jérusalem, l'Éternel se décida face au désastre et dit à l'ange qui affligeait le peuple: 'Assez! Retire ta main. L'ange de l'Éternel était alors à l'aire d'Arauna, le Jébuséen. Quand David vit l'ange qui abattait le peuple, il dit à l'Éternel: 'J'ai péché; Moi, le berger, j'ai mal agi. Ce ne sont que des moutons. Qu'ont-ils fait? Laissez votre main tomber sur moi et ma famille.

C’est difficile à dire, mais c’est probablement le même ange que l’on appelle «affligeant le peuple», puis à «l’aire de battage d’Araunah le Jébusien»; cependant, il n’est pas clair si David voit cet ange du SEIGNEUR comme l'Éternel lui-même ou s'il voit l'ange, mais prie ensuite l'Éternel comme s'ils étaient séparés. Cet ange, qu'il soit manifestation ou être angélique, est capable de prendre la vie, et nous savons que seul Dieu est le donneur et le preneur de la vie (Deut. 32:39, 1 Sam. 2: 6). Les êtres angéliques et les esprits démoniaques n'ont pas ce pouvoir sur leurs propres.

[Note: Dieu ne pèche pas et ne fait pas le mal; Par conséquent, lorsque les humains font de mauvais choix, cela ne reflète pas Dieu, car ce choix est en soi un rejet de Dieu. . . mais Dieu peut toujours utiliser ce que les humains ont prévu de faire du mal pour le bien d'autrui et pour sa gloire, même si nous ne le comprenons pas à l'époque ou jamais dans cette vie. Nous pouvons croire que Dieu est bon et souverain et que tout ce qu'il fait correspond à son but sacré.]

Nous savons que Dieu a permis à Satan d'affliger Job. Dans Genèse 19, par exemple, Moïse a écrit à propos des anges (êtres angéliques à l'apparence d'hommes) qui ont visité Lot à Sodome:

«Ensuite, ils ont frappé les hommes qui étaient à la porte de la maison, jeunes et vieux, avec une cécité qui les empêchait de trouver la porte. Les deux hommes ont dit à Lot: «Avez-vous quelqu'un d'autre ici - beaux-fils, fils ou filles ou quelqu'un d'autre dans la ville qui vous appartient? Faites-les sortir d'ici, car nous allons détruire cet endroit. Le tollé adressé à l'Éternel contre son peuple est si grand qu'il nous a envoyés pour le détruire. ”(Soulignement ajouté)

Les anges sont autorisés à effectuer certains travaux tels que prescrits par Dieu lui-même. Au verset 29, Moïse réitère que c'est Dieu qui a amené le jugement: "Ainsi, quand Dieu détruisit les villes de la plaine, il se souvint d'Abraham et fit sortir Lot de la catastrophe qui avait renversé les villes où Lot avait vécu."

Le prophète Zacharie et l'ange de l'Éternel - Zacharie 1: 7-20

Dans Zacharie 1, nous apprenons que la parole de l'Éternel a été révélée au prophète Zacharie dans une vision; une vision est différente d'un rêve en ce que le participant est réveillé. Dans cette vision, un ange parle avec Zacharie et Zacharie lui parle de "seigneur" (minuscule), ce qui suggère que Zacharie ne considérait pas l'ange lui parlant comme étant Dieu lui-même, mais plutôt un être angélique. Zacharie 1: 7-20 se lit comme suit:

«Le vingt-quatrième jour du onzième mois, le mois de Shebat, la deuxième année de Darius, la parole de l'Éternel fut adressée à la prophète Zacharie, fils de Berekiah, fils d'Iddo. Pendant la nuit, j'ai eu une vision et il y avait devant moi un homme monté sur un cheval rouge. Il se tenait parmi les myrtes dans un ravin. Derrière lui, il y avait des chevaux rouges, bruns et blancs. J'ai demandé: 'Qu'est-ce que c'est, mon seigneur?' L'ange qui parlait avec moi répondit: "Je vais vous montrer ce qu'ils sont." L'homme qui se tenait parmi les arbres à myrte expliqua: "Ce sont ceux que l'Éternel a envoyés pour parcourir la terre." Et ils rapportèrent à l'ange de l'Éternel, qui se tenait parmi les myrtes: "Nous avons parcouru la terre et trouvé le monde entier au repos et en paix." Alors l' ange de l'Éternel dit: "Seigneur, le Tout - Puissant, combien de temps allez-vous retenir la miséricorde de Jérusalem et des villes de Juda, qui vous ont en colère contre ces soixante-dix ans?" Alors le SEIGNEUR a parlé gentiment et réconfortant à l'ange qui a parlé avec moi. Alors l'ange qui me parlait dit: «Prononcez cette parole: Voici ce que le Seigneur tout-puissant dit: 'Je suis très jaloux pour Jérusalem et Sion et je suis très en colère contre les nations qui se sentent en sécurité. Je n'étais qu'un peu en colère, mais ils sont allés trop loin avec la punition. 'C'est pourquoi voici ce que dit l'Eternel:' Je retournerai à Jérusalem avec miséricorde, et ma maison sera reconstruite là-bas. Et la ligne de mesure sera étendue sur Jérusalem », déclare l'Éternel, le Tout-Puissant. 'Proclamez plus loin. C'est ce que le Seigneur tout-puissant dit:' Mes villes regagneront de prospérité, et le Seigneur réconfortera Sion et choisira Jérusalem. '' Puis j'ai levé les yeux et j'avais devant moi quatre cornes. J'ai demandé à l'ange qui me parlait: "Qu'est-ce que c'est?" Il m'a répondu: "Ce sont les cornes qui ont dispersé Juda, Israël et Jérusalem." Puis le Seigneur me montra quatre artisans.

L'ange, un être angélique, parlant à Zacharie et l'ange de l'Éternel sont séparés dans la vision. Il y a un homme près du myrte sur un cheval rouge et plus tard, il est dit que les chevaux (cavaliers sous-entendus) se rapportent à l'ange de l'Éternel qui se trouve près du myrte; ainsi l'homme au cheval rouge et l'ange de l'Éternel sont les mêmes; l'ange de l'Éternel, comme dans la plupart des cas, a l'apparence d'un homme. L'ange de l'Éternel parle directement à l'Éternel, le Tout-Puissant («Yahweh des armées» est le titre utilisé 53 fois pour Dieu en Zacharie), et l'Éternel lui répond. La Bible d'étude de la théologie biblique de la NIV déclare:

"L'homme" du v. 8 est "l'ange de l'Éternel" (v. 11), une figure différente de l'ange interprète du v. 9. Il représente Dieu et parle pour Dieu et est pourtant distinct de Dieu (cf 3: 1, 5-6). "

La Bible d'étude ESV commente également que l'ange de l'Éternel intercède auprès de l'Éternel; cela me rappelle la constante intercession de Jésus pour nous maintenant. Cependant, nous ne savons toujours pas si l'ange de l'Éternel est ici un représentant ou une manifestation, mais nous savons que l'ange de l'Éternel a l'apparence d'un homme qui pourrait suggérer Jésus pré-incarné. Cependant, étant donné que plus de détails ne sont pas révélés, nous pouvons en déduire qu'il n'est pas nécessaire de comprendre la distinction de l'ange de l'Éternel pour comprendre ce qui est écrit dans Zacharie et ce que Dieu tente de nous enseigner dans sa Parole ici.

L'ange de l'Éternel mentionné dans le Nouveau Testament - Actes 7

Discours de Stephen au Sanhédrin (30-38):

«Après quarante ans, un ange est apparu à Moïse dans les flammes d'un buisson ardent dans le désert, près du mont Sinaï. Quand il a vu cela, il a été surpris par la vue. Alors qu'il s'approchait pour l'observer de plus près, il entendit le Seigneur dire: "Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob." Moïse tremblait de peur et n'osait pas regarder. «Alors le Seigneur lui dit: Enlève tes sandales, car l'endroit où tu te tiens est une terre sacrée. J'ai effectivement vu l'oppression de mon peuple en Egypte. I have heard their groaning and have come down to set them free. Now come, I will send you back to Egypt.' “This is the same Moses they had rejected with the words, 'Who made you ruler and judge?' He was sent to be their ruler and deliverer by God himself, through the angel who appeared to him in the bush . He led them out of Egypt and performed wonders and signs in Egypt, at the Red Sea and for forty years in the wilderness. “This is the Moses who told the Israelites, 'God will raise up for you a prophet like me from your own people.' He was in the assembly in the wilderness, with the angel who spoke to him on Mount Sinai, and with our ancestors; and he received living words to pass on to us.” (bold emphasis added)

Here Stephen delivered a speech to the Sanhedrin to point out their rejection of the Messiah, but his sermon is cut short when they cast him out of the city and stoned him. Stephen started off by saying “an angel” but then followed it up by making it clear this was the LORD speaking. Later in the speech, he referred to God as “the angel who appeared to him in the bush” and “the angel who spoke to him on Mount Sinai.” Stephen is clearly saying that in these instances the angel of the LORD and the LORD himself are one.

The Bible says no one has seen the face of God, usually meaning God the Father or God the Holy Spirit because we know people have seen the incarnate Jesus in the New Testament. And because we know people have seen the incarnate Jesus, it makes sense that people would also have seen the pre-incarnate Jesus. Additionally, there are no instances in the Bible where the Holy Spirit is specifically called an angel or referred to as an angel.

What power and authority does this angel have?

  • In some passages and contexts, the angel is clearly identified with God himself.
  • This angel has the power to give life (Gen. 16:10), which is a power only God has, and to take life 2 Sam. 6
  • The angel is described as all-knowing in Genesis 16:13 and Exodus 3:7, which is an attribute only God has.
  • He is called the judge of all the earth in Genesis 18:25, which is a title for God alone.
  • In Exodus 23:21, the angel is said to have authority to forgive sins, which belongs to God alone.
  • This angel was worshiped by Moses and Joshua, and the angel did not stop them. In other Bible passages, angelic beings stop people from worshiping them or giving them glory when it belongs to God alone.
  • The angel had authority in the way that no other angel in Scripture has had authority.

It is clear that the angel of the LORD in many of the passages in the Old Testament is God manifested, and the only part of the Trinity that has been identified in Scripture as taking on flesh or the appearance of a man is God the Son, Jesus Christ.

Answers in Genesis says this concerning the angel of the LORD in the Old Testament:

He is called God, given attributes of God, seen by people, worshiped, and distinguished from the Father and Spirit. So rather than undermining the uniqueness and importance of Christ, theophanies affirm the uniqueness of Jesus. They also show the intimacy of God with His creation, unlike the distant god of deism that some people incorrectly associate with the God of the Bible. Besides making for an interesting Bible study, the appearances of Christ in the Old Testament confirm the fact that He existed prior to the Incarnation, just as He plainly stated: “Most assuredly, I say to you, before Abraham was, I AM” (John 8:58). The fact that Jesus is the Creator also demonstrates His existence prior to His first advent (John 1:1-3; Colossians 1:16) .”

However some readers and commentators find the terminology “angel of the LORD” confusing and wonder why Moses, inspired by the Holy Spirit, wouldn't have just used language that was more plain, especially since there are some instances where the angel of the LORD and the LORD appear to be separate and other instances where the figure appears to be a manifestation of God himself. Some claim that the angel of the LORD is either the angel Michael or Gabriel, but Michael and Gabriel are identified by their own names in Scripture and they are never confused for God. We can only know what has been revealed. This is why each Bible passage must be examined in context, with the help of other passages of Scripture.

What can we conclude then? Not everything is revealed to us or will be revealed to us during our time on earth; Deuteronomy 29:29 reads: “The secret things belong to the LORD our God, but the things revealed belong to us and to our children forever, that we may follow all the words of this law.”

God is mysterious, but he makes plain what needs to be made plain in order that we might understand what is most important through the Holy Spirit and that is salvation in Christ alone. We are sinners in need of a Savior and God through his mighty and sovereign plan gave of himself and allowed his Son to live a perfect life in our place, die an atoning sacrificial death in our place, and rise again to ensure our eternal destiny -- none of which we could possibly hope to do on our own merit.

What we can know for sure about the angel of the LORD is that he was and is part of God's plan for the salvation of mankind and part of the plan to restore what was broken; he is associated with God on more than one occasion in Scripture, and he says and does things usually attributed to God in most of the passages where he is mentioned. The angel of the LORD also does not appear in the New Testament after Christ's incarnation. The title “the angel of the Lord ” is used in Acts 5 for the release of prisoners, but this is not the same as the angel of the LORD (all caps). So, using Scripture to interpret Scripture, we can form a limited conclusion as to who this figure was and is. We know for sure in certain passages the angel of the LORD is identified with God, and we know the angel of the LORD communicated directly with God. Yet there is still mystery, we can only know what has been revealed in God's Word.

Sources:

ESV Study Bible

NIV Biblical Theology Study Bible

Réponses dans la Genèse

La coalition évangélique

Outils d'étude biblique

Related on Crosswalk:

Ce que les anges peuvent et ne peuvent pas faire

10 Names of God and What They Mean

10 Times Jesus Showed Up in the Old Testament


This article is part of our Names of God Series featuring the most used names and titles of God found in the Bible. Nous avons compilé ces articles pour vous aider à étudier tout ce que Dieu dit qu'il est et pour vous aider à comprendre sa nature et son caractère. Notre espoir est que vous vous concentriez sur ces vérités et que vous trouviez de l'espoir en vous reposant dans la promesse de la présence de Dieu, quelles que soient les circonstances.

7 Signification de Yahweh - Le nom de Dieu dans la Bible

Signification de Elohim dans la Bible

Qu'est-ce que cela signifie que Jésus est l'Agneau de Dieu?

What Does Messiah Mean? - Biblical Usage

Dieu est l'alpha et l'oméga - Signification et compréhension

What is the Meaning of the Name El Shaddai?

Jéhovah Jireh: “Le Seigneur fournira” Nom de Dieu

What Does Yeshua Mean? Biblical Name for Jesus

Jéhovah Nissi: "Le Seigneur est ma bannière" Nom de Dieu

Fils de l'homme - Le prénom préféré de Jésus pour lui-même

Des Articles Intéressants