Pris 3 est une fin moyenne pour une franchise Ho-Hum

Date de sortie du DVD: 21 avril 2015

Date de sortie en salles: le 9 janvier 2015

Classement: PG-13 (pour les séquences intenses de violence et d'action, et pour un langage fort et bref)

Genre: Action / Thriller / Suite

Durée: 109 min.

Directeur: Olivier Megaton

Acteurs: Liam Neeson, Forest Whitaker, Maggie Grace, Famke Janssen, Dougray Scott

Contrairement à Taken 2, qui était fondamentalement un rechapage minutieux de l’original d’il ya deux ans, Taken 3, qui promet "cela se termine ici", présente un scénario quasi original avec des enjeux réels. Si cela vous apparaît comme une approbation, sachez que ce n'est pas le cas. mais si le spectateur garde ses attentes très, très basses, ce n'est pas le pire film d'action jamais vu sur grand écran (cet honneur, selon moi, appartient à la récente Arnold Schwarzenegger trifecta de Expendables 3, Escape Plan et The Last Stand ).

Encore une fois, Bryan Mills ( Liam Neeson, Une promenade parmi les pierres tombales ) et sa famille se retrouvent face à face. Après quelques instants de paix où Bryan décide d'être "imprévisible" en surprenant sa fille Kim ( Maggie Grace), âgée d'université, trois jours avant son départ, elle sortira avec un panda géant en peluche et du champagne. anniversaire (ce n’est pas surprenant, l’étrange geste est un buste), il invite également son ex-femme Lenore ( Famke Janssen, Hansel et Gretel: Witch Hunters ) à dîner plus tard.

Après avoir initialement accepté son offre, Lenore rejoint Bryan dans son appartement où ils sirotent du vin et discutent du malheur croissant de Lenore dans son mariage actuel. À un moment donné, elle devient plutôt séduisante, mais Bryan, s’efforçant d’être un «homme honorable», refuse poliment ses avances depuis qu’elle est mariée et tout le monde.

Bien sûr, toute cette harmonie familiale est de courte durée, car les films de Taken ne sont pas vraiment chaleureux et confus. En fait, toute la gaieté s'arrête brutalement le lendemain matin, lorsque Lenore finit par mourir. Ajoutant une couche supplémentaire à la perte inattendue des Mills, la scène du crime suggère que c'est Bryan qui est responsable du meurtre. Dun, dun, dun…

Forcé de brandir encore une fois ses "compétences particulières", Bryan a non seulement fait preuve de plus de ruse que les forces de l'ordre locales, mais il a également déterminé qui était réellement responsable de la mort de Lenore. Et le jeu violent du chat et de la souris qui s'ensuit avec Bryan qui tangue à plusieurs reprises avec un groupe de méchants russes tout en conservant une longueur d’avance sur le LAPD, est ce qui prend la majeure partie du temps de course de Taken 3 .

Avec les poursuites en voiture requises, des fusillades chorégraphiées, et juste pour mélanger les choses, une séquence de waterboarding prolongée, il ne fait aucun doute que le personnage de Neeson va faire paraître tout le monde incompétent en comparaison. Non seulement les scénaristes ont-ils omis de conférer à qui que ce soit en dehors de la famille Mills aucune caractéristique rachetante (même le pauvre petit ami de Kim est la définition même de milquetoast), mais l'ajout d'un autre acteur accrédité comme Forest Whitaker ( Le Butler de Lee Daniels ) ne servir que pour renforcer à quel point notre héros vieillissant est doué.

Ce qui est aussi étonnamment mauvais à propos de Taken 3, c’est sa construction aléatoire, d’un point de vue technique. Non seulement plusieurs scènes souffrent d'un manque de continuité gênant (la scène de waterboarding susmentionnée est la plus flagrante), mais les transitions saccadées d'une scène à l'autre ont toute la finesse du travail moyen d'un étudiant en cinéma de première année. C'est presque si tout le monde, à l'exception de Neeson, s'en fichait: c'est Taken, ça vendra des billets.

Au fur et à mesure, Taken 3 est une fin moyenne pour une franchise décoiffante. Même si la franchise voulait être la deuxième venue de Jason Bourne, elle ne s’est jamais approchée. Et pour tous ceux qui ont vu Neeson dans un film qui sied vraiment à son talent, on ne peut s'empêcher d'espérer qu'il sera infiniment plus discriminant dans son choix de rôles avant qu'il ne s'agisse de trois films qui ne satisferont jamais à aucun niveau - même divertissement de base pop-corn.

ATTENTION (peut contenir des spoilers):

  • Drogues / alcool: champagne de fête. Vin avec diner. Pensant avoir accompli la mission, deux agents suggèrent d'aller se saouler. L'une des grandes scènes d'action se déroule dans un magasin d'alcool.
  • Langage / Blasphème : Le «langage fort et bref» fait référence à une bombe F, mais il y a d'autres blasphèmes répandus partout (principalement sh--) et quelques abus du nom de Dieu.
  • Sexe / Nudité : Une femme non mariée découvre qu'elle est enceinte. Lenore, toujours mariée à Stuart, indique clairement qu'elle aimerait coucher avec son ex-mari, Bryan. Bryan cite «être un homme honorable» comme raison pour ne pas avoir eu affaire à quelqu'un. Ils partagent cependant un bref baiser. Stuart accuse Bryan d'avoir couché avec sa femme.
  • Violence : la femme a la gorge tranchée et son corps sans vie est montré à plusieurs reprises. Les poursuites en voiture requises entraînent de multiples décès. Bryan utilise l'interrogatoire de waterboarding pour extraire des informations cruciales de Stuart. Des fusillades, des étranglements, des enlèvements (ou comme ils appellent ici «être pris») et des combats au corps à corps sont décrits dans plusieurs scènes.

Des Articles Intéressants