Qu'est-ce que cela signifie que la Bible a été "inspirée?"

La semaine dernière, nous avons commencé une série de bibliologies sur certaines des questions les plus critiques et les plus fondamentales de la Bible. Qu'est ce que la Bible? Où l'avons-nous eu? Qui a décidé ce qui serait et ne serait pas dans la Bible? Comment peut-on dire que les 66 livres sont à eux seuls les paroles infaillibles et infaillibles de Dieu?

Ces questions concernent le sujet de la bibliologie. Nous essayons d’y remédier au cours des prochaines semaines. La semaine dernière, nous avons étudié le sujet de la révélation en répondant à la question «Qu'est-ce que la Bible?

Dans le post d'aujourd'hui, nous allons aller plus loin et tenter de répondre aux questions suivantes: «Comment Dieu a-t-il donné une révélation spéciale?» «D'où vient la Bible?» «Comment avons-nous réellement obtenu ces mots écrits sur la page?

Vous obtenez de nombreuses réponses différentes à la question «D'où vient la Bible?

"De certains gars aux conseils religieux il y a plusieurs centaines d'années."

"Des esprits d'hommes sournois et manipulateurs."

"Du cœur d'individus très émus possédant de profondes compétences en écriture."

C'est une question à laquelle le peuple de Dieu doit pouvoir répondre.

Maintenant, nous allons commencer par cette affirmation, qui sera étayée par la fin de cette série: les 66 livres de la Bible sont inspirés verbalement dans chaque mot, absolument inerrants dans les documents originaux, infaillibles et respirés par Dieu.

Mais nous avons un problème. La Bible parle sans se plaindre du péché universel des hommes. Et les hommes ont été utilisés pour enregistrer la Bible. Alors, comment des humains imparfaits pourraient-ils enregistrer la révélation parfaite de Dieu? Dieu a compris le problème et a agi en conséquence avec inspiration.

Qu'est-ce que l'inspiration?

L'inspiration explique comment des hommes imparfaits pourraient enregistrer des saintes Ecritures saintes. Par inspiration, cependant, nous ne voulons pas dire quelque chose de subjectif. La doctrine biblique de l'inspiration ne signifie pas l'inspiration dans le sens où Mozart a été inspiré lorsqu'il a écrit Eine Kleine Nachtmusik. L'inspiration ne signifie pas que les écrivains bibliques ont ressenti un enthousiasme subjectif ou un remue-ménage tel que la Bible soit devenue réalité. Cela ne signifie pas que les Ecritures sont simplement le produit d'accomplissements humains importants. L'inspiration biblique n'est pas non plus existentielle; l'idée que les mots de la Bible deviennent inspirés à mesure que le lecteur interagit avec eux.

Au lieu de cela, l'inspiration signifie ceci: Dieu, le Saint-Esprit, a dirigé les auteurs humains des 66 livres de la Bible, de telle sorte que ce qu'ils ont écrit soient des mots inerrants de Dieu envers l'humanité dans les écrits originaux. Ce faisant, Dieu n'a pas violé les personnalités, capacités et contextes respectifs des auteurs humains à partir desquels ils ont écrit. Dieu a agi sur eux dans un contexte réel, avec un besoin réel, d'exercer sa sollicitude envers son peuple, de sorte que les 66 livres de la Bible constituent la révélation sans erreur de Dieu dans leurs écrits originaux.

Cela signifie que lire les paroles de la Bible, c'est lire les paroles de Dieu. Etudier la Bible, c'est étudier les paroles de Dieu. Faire attention à la Bible, c'est faire attention à Dieu. Obéir à la Bible, c'est obéir à Dieu. Parler de la Bible, c'est dire les paroles de Dieu. Dieu a donné ses paroles par l'acte d'inspiration, de sorte que les 66 livres de la Bible sont les paroles mêmes de Dieu dans leur intégralité.

Le témoignage biblique de l'inspiration

Dieu témoigne de l'inspiration dans les Ecritures. Par exemple, 2 Timothée 3:16 enseigne que «Toute Écriture est inspirée de Dieu». La phrase anglaise «s'inspire de Dieu» traduit le terme grec θεόπνευστος qui signifie littéralement «inspiré de Dieu». Le verbe est passif, ce qui signifie que quelque chose d'autre a agi. Plus précisément, cette Écriture inspirée de Dieu nous dit deux faits essentiels sur la Bible. Premièrement, il nous dit comment: la Bible est née à travers la respiration ou en parlant de Dieu. Deuxièmement, il nous dit le quoi: la Bible est divine dans son origine; tout cela vient de Dieu.

Mais il y a plus. Le mot grec graphe, traduit, «Écriture», apparaît 51 fois dans le Nouveau Testament et fait généralement référence aux Écritures de l'Ancien Testament. Cela prend en charge les 39 premiers livres de la Bible, mais qu'en est-il des 27 autres? Dans 1 Timothée 5:18 et 2 Pierre 3:16, graphe comprend également les écrits du Nouveau Testament. Dans 1 Timothée 5:18, Paul écrit: «Car l'Écriture dit:« Vous ne muselerez pas le boeuf pendant qu'il bat, et le travailleur est digne de son salaire. »Ici, Paul cite les deux de l'ancien et Nouveau Testament (Deut. 25: 4 et Matt. 10:10). Ainsi, Paul met les Écritures du Nouveau Testament sur un pied d'égalité avec l'Ancien. Peter fait la même chose. Dans 2 Pierre 3: 15-16, il écrit:

… De même que notre frère bien-aimé Paul, selon la sagesse qui lui a été donnée, vous a écrit, ainsi que dans toutes ses lettres, y parlant de ces choses dans lesquelles il y a des choses difficiles à comprendre que le non enseigné et l'instable déforment, comme ils font aussi le reste des Écritures, à leur propre destruction.

Pierre dit que les écrits de Paul sont considérés comme des «Écritures» avec l'Ancien Testament. Ainsi, les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament sont catégoriquement «Écriture». En tant que tels, ils sont «inspirés de Dieu» (2 Tim. 3:16). Et tout ce qui appartient à la catégorie des Écritures est intrinsèquement «inspiré de Dieu». C'est énorme, car cela signifie que «insufflé de Dieu» est l'attribut fondamental de l'Écriture.

Le processus d'inspiration

Cela prend soin de la qualité des Ecritures. Mais qu'en est-il du processus d'inspiration lui-même? Comment ça a fonctionné? Comment les Ecritures inspirées par Dieu ont-elles vu le jour?

Deuxième Pierre 1: 20-21 nous dit: «Mais sachez tout d'abord qu'aucune prophétie des Écritures n'est une affaire d'interprétation personnelle, car aucune prophétie n'a jamais été faite par un acte de volonté humaine, mais les hommes émus par la Sainte L'esprit a parlé de Dieu. "

Dans ce texte, Peter enseigne que son message est fiable, non pas à cause de lui, mais à cause de qui est le message. Il écrit: «Aucune prophétie de l'Écriture n'est une question qui doit être interprétée de manière personnelle…» Le mot traduit par «prophétie» fait référence à l'Écriture. Et, le mot «interprétation» ne fait pas référence à la compréhension subjective, mais à l'origine; un auteur qui livre le texte au lecteur de Dieu au public original. En d'autres termes, l' origine de l'Écriture ne provient pas en premier lieu de l'esprit des auteurs humains. Les auteurs humains n'ont pas écrit ce qu'ils pensaient que Dieu pourrait vouloir faire passer. Au lieu de cela, cela signifie que le contenu prophétique - Écriture - est que Dieu prononce ses paroles.

Le processus s'est déroulé de la manière suivante: «… des hommes émus par le Saint-Esprit ont parlé de Dieu». Le mot grec traduit par «ému» est le même mot utilisé dans Actes 27:15 où Luc écrit qu'un navire a été transporté. L'idée de 2 Pierre 1:21 est donc que les écrivains choisis par Dieu écrivaient tels qu'ils étaient emportés. Comment Dieu a-t-il transmis les Ecritures? Parfois, c'était une dictée de Dieu, mais ce n'était souvent pas le cas. S'inspirant du contenu du Nouveau Testament, Jésus a dit aux apôtres: «Mais celui qui nous aide, le Saint-Esprit, que le Père enverra en mon nom, il vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. (Jean 14:26). Cela répond à la question de savoir comment les auteurs humains pourraient se rappeler ce qu'ils ont fait: l'Esprit les a emportés. Globalement, nous devons dire qu’il existe un élément de mystère dans les détails de la transmission des Écritures. Le point le plus important, cependant, est que, si les hommes étaient les instruments du travail, ils prononçaient une parole directe donnée par le Saint-Esprit sans violer les paroles de Dieu ni le contexte et la personnalité de l'instrument humain.

Le Saint-Esprit et les Ecritures

Enfin, c’est le Saint-Esprit qui a joué le rôle le plus central en nous communiquant la parole de Dieu. Il a emporté les auteurs humains faillibles pour qu'ils enregistrent la révélation infaillible de Dieu. L’Esprit est donc indissociable des 66 livres de la Bible. Pour cette raison, John Owen a déclaré: "Celui qui séparerait complètement l'Esprit de la parole aurait aussi bien brûlé que sa Bible" ( The Works of John Owen, 3: 192-3 ). John Calvin a également observé à juste titre: «Nous devons à la Bible le même respect que nous devons à Dieu; parce que cela vient de lui seul et que rien de l'homme ne s'y mêle »( Calvin's Commentary, 2 Tim. 3:16 ). Nous voyons également l'union inséparable de l'Esprit avec les Écritures dans des passages parallèles tels que Éphésiens 5:18 et Colossiens 3:16, où remplir de l'Esprit est synonyme d'être rempli des Écritures. Plus récemment, dans l'histoire de l'Église, les chrétiens parlent souvent d'une parole ou d'une révélation du Saint-Esprit. Et c'est bien de vouloir une telle chose. Mais nous n'avons pas besoin de regarder plus loin que les 66 livres de la Bible pour toutes les paroles, la révélation et les intuitions du Saint-Esprit. Quel grand Dieu il est! L'Esprit a parlé et il ne nous a pas laissés sans une de ses paroles qui est nécessaire à la vie et à la piété.

Clarifications et limites de l'inspiration

La doctrine de l'inspiration ne signifie pas que toutes les autres choses que les instruments humains de Dieu ont pensées ou écrites à différentes occasions ont été inspirées. Dans un sermon, Ezekiel aurait pu enregistrer des paroles inerrantes de Dieu. Mais pendant un autre, il aurait pu pondre un œuf.

Second Timothée 3:16 dit seulement que «Écriture» est «inspiré de Dieu». Il ne dit pas que les écrivains eux-mêmes ont été inspirés de Dieu. Il est donc préférable de penser que les lettres elles-mêmes sont inspirées et non les auteurs humains des lettres.

Jésus et les apôtres inspirés

Nous pouvons observer le point de vue de Jésus sur les Ecritures dans plusieurs versets. Il a affirmé que les Ecritures font absolument autorité. «Et il lui dit: Je te donnerai tout cela, si tu tombes contre moi et me prosternais. Alors Jésus lui dit: 'Va, Satan! Car il est écrit: 'Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et ne le serviras que' '(Matt. 4: 9-10, cf. vv. 4, 7).

Il croyait en la vérité historique des miracles de l'Ancien Testament. “Car la venue du Fils de l'homme sera comme le temps de Noé. Car, comme avant le déluge, ils mangeaient et buvaient, se mariaient et se mariaient jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche »(Matt. 24: 37-38).

Christ se réfère également à l'historicité d'événements tels que le buisson ardent, la destruction de Sodome, Manna dans le désert, la guérison de Naaman, et Jonas et le poisson.

Jésus a témoigné à l'inspiration du Nouveau Testament. Il a prophétisé l'achèvement de la révélation biblique. «Mais quand il, l'Esprit de vérité, viendra, il vous guidera dans toute la vérité. car il ne parlera pas de sa propre initiative, mais quoi qu'il entende, il parlera; et il vous révélera ce qui doit arriver »(Jean 16:13). Il a pré-authentifié les Écritures du Nouveau Testament. «Mais celui qui nous aide, le Saint-Esprit, que le Père enverra en mon nom, il vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit» (Jean 14:26, cf. Jean 16: 13a). Le Saint-Esprit a guidé les apôtres pour fournir à l'église une vérité inspirée.

Courtoisie de photo: Lightstock

Les apôtres inspirés

Les apôtres ont témoigné d'une inspiration biblique. Ils font appel à l'Ancien Testament pour justifier leur évangile. “Car je vous ai tout d'abord transmis ce que j'ai aussi reçu: que le Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu'il a été enterré et qu'il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures” (1 Cor. 15 : 3). Paul a supposé que la mort de Christ était conforme aux Écritures précédemment écrites. Les apôtres ont également identifié Dieu avec les Écritures et vice versa. “Car les Ecritures disent à Pharaon: 'C'est dans ce but précis que je vous ai élevé, afin que je puisse montrer mon pouvoir en vous et que mon nom soit proclamé sur toute la terre” (Romains 9:17). Et, comme mentionné, les apôtres considéraient d'autres auteurs du Nouveau Testament comme des écrivains de l'Écriture (2 Pierre 3:15). Enfin, ils considéraient leurs propres écrits comme venant de Dieu (1 Thess. 2:13).

La Bible entière est-elle inspirée?

Avec la confusion sur l’inspiration plus récente, des qualificatifs deviennent nécessaires. Le mot «plénière» est l’un de ceux-là. Cela signifie «complet», portant l'idée que toutes les paroles de l'Écriture sont des paroles de Dieu. Tout dans les Ecritures est la parole de Dieu. Cela a notamment pour conséquence que nous ne sommes pas en position de choisir ce qui est inspiré et qui fait autorité.

Un deuxième qualificatif nécessaire lorsque l'on parle d'inspiration biblique est «verbal». Cela signifie que les mots mêmes de l'Écriture sont inspirés de Dieu, pas simplement des concepts généraux ou des emportements subjectifs. Cela signifie donc que l'inspiration concerne bien plus que le message général de l'Écriture, mais aussi les mots individuels, même les lettres. Inspiration comprend la grammaire et la syntaxe du texte (humeur, voix, temps du verbe, structure de la phrase). Nous voyons un merveilleux exemple de cela lorsque Jésus plaide pour la doctrine de la résurrection sur la base du temps du verbe «être» dans Matthieu 22:32.

Implications de l'inspiration

Nous pouvons observer quelques implications d'inspiration. Il y en a plusieurs, mais quelques-uns seront mentionnés ici. L'église n'a pas décidé ce qui devrait être dans la Bible, mais a simplement reconnu le produit de l'inspiration inspirée par Dieu. L'acte d'inspiration de Dieu le Saint-Esprit était l'acte de Dieu qui décidait de ce qui constituerait l'Écriture; le contenu de la Bible. JI Packer a écrit:

L'église ne nous a plus donné le canon du Nouveau Testament que Sir Isaac Newton nous a donné la force de gravité. Dieu nous a donné la gravité, par son œuvre de création, et de la même manière, il nous a donné le canon du Nouveau Testament en inspirant les livres individuels qui le composent ( Dieu a parlé: La révélation et la Bible, p. 81 ).

Comme mentionné, l'Esprit de Dieu ne peut être séparé de la parole de Dieu. Son travail d'inspiration le lie au mot. Ainsi, dire, par exemple, «Ne placez pas les Écritures au-dessus du Saint-Esprit», c’est faire une distinction de boogeyman. Élever les Écritures et Dieu ne font qu'un dans le même acte d'adoration.

Enfin, l'inspiration nous a donné quelque chose à utiliser comme instrument principal de notre salut (Romains 10:17), de la sanctification (Jean 17.17) et de l'adoration (Psaume 119:48). L'inspiration a pour but tous les trois. Ce doit être la réponse de tous à la parole inspirée de Dieu.

Conclusion

L'acte d'inspiration de Dieu établit le fait que les 66 livres de la Bible sont inerrants et infaillibles dans chaque mot. Dieu ne fait aucune erreur dans ce qu'il inspire, quel que soit l'instrument. De plus, puisque les Écritures sont une révélation inspirée de Dieu, elles font autorité dans tous les domaines auxquels elles parlent. La conséquence de l'inspiration est la différence et l'autorité.

Mais qu'en est-il des erreurs de traduction? Et quelle est l'étendue de l'inerrance - du «sans-erreur» de la Bible? Et comment savons-nous? Et comment savons-nous quels documents appartiennent à la Bible? Ces questions seront abordées dans les prochaines semaines de notre série de bibliologie.


Cet article a paru à l'origine sur //thecripplegate.com/. Utilisé avec permission.

Eric Davis est le pasteur de l'église Cornerstone à Jackson Hole, WY. Lui et son équipe ont implanté l'église en 2008. Il est marié depuis 15 ans et a trois enfants.

Consultez notre article sur Comment "Inerrant" est la Bible? pour plus d'informations sur la paternité biblique.

SUIVANT: Qu'est-ce que "Inerrancy & Comment" Inerrant "est la Bible?

Les choix de l'éditeur

  • 5 belles leçons pour les parents souffrant de dépression
  • 10 cliques qui existent dans toutes les églises


Des Articles Intéressants