La Saint-Valentin

Nous aimons tous la romance. Nous aimons tous une bonne histoire d'amour. Je ne sais pas si l'amour en amour, ou le produit du marketing de Disney, est enraciné en nous, mais il semble que, dès son plus jeune âge, nous aimions une bonne histoire d'amour. Et une histoire d'amour qui a commencé à célébrer la Saint-Valentin, voilà une légende qui mérite d'être racontée.

L'église primitive était une église persécutée. Vous vous souvenez peut-être de votre histoire ancienne que les Romains avaient un panthéon de dieux qu'ils adoraient. Ils ont même pratiqué un étrange mélange de patriotisme et de religiosité où, une fois par an, ils s'inclinaient devant une image de l'empereur romain actuel et l'appelaient un dieu. Maintenant, les premiers chrétiens ont refusé de pratiquer ce culte de l'empereur. Tout ce qu'ils avaient à faire était de dire: «César est Seigneur» une fois par an et leur vie serait épargnée, mais les chrétiens pourraient seulement dire: «Jésus est Seigneur» et leur foi chrétienne leur a coûté la vie. Cette persécution dura par intermittence pendant plus de trois cents ans jusqu'à ce que Constantine atteigne le pouvoir vers 306 après JC En raison de leur comportement, les Romains avaient un nom qu'ils donnèrent aux chrétiens. Le nom était "athée". Aujourd'hui, nous appelons une personne athée qui ne croit pas en Dieu, mais à cette époque, on appelait quelqu'un un athée qui ne croyait pas au panthéon des dieux romains.

Au cours de ces trois cents premières années d'histoire de l'Église, de nombreux chrétiens sont allés à la mort pour leur foi. En fait, un nouveau mot a été créé pour décrire ce qui se passait dans l'empire romain, le mot «martyr». Le mot grec traduit par «porter témoignage» dans nos Bibles anglais est «µαρτυρεω». Tant de chrétiens ont perdu la vie témoin que ce mot ne signifie plus simplement témoigner. Maintenant, cela signifiait mourir pour leur foi. Ce mot est devenu notre mot anglais martyr. Cependant, ces martyrs avaient quelque chose de très particulier qui allait lentement, avec le temps, changer le cœur de Rome. Ces chrétiens sont allés à la mort en priant et en pardonnant à leurs persécuteurs. Les prières des chrétiens martyrs commençaient à avoir un effet profond sur leurs bourreaux. Parce qu'ils ne détestaient pas leurs geôliers et le gladiateur romain qui s'était suicidé, mais avaient prié pour eux, le cœur d'une nation vis-à-vis du christianisme était en train de changer. Les martyrs chrétiens sont allés à la mort en aimant leurs agresseurs. C'est dans ce monde que nous avons d'abord entendu l'histoire d'amour de Saint-Valentin.

J'étais un adulte avant d'avoir entendu l'histoire de la tradition de donner à la Saint-Valentin. À l'époque romaine, le 14 février était un jour férié pour rendre hommage à Junon. Juno était la reine des dieux et des déesses romains. Les Romains la connaissaient aussi comme la déesse de la femme et du mariage. Le lendemain, le 15 février, commençait la fête des Lupercales.

La vie des jeunes garçons et des filles était strictement séparée dans la Rome antique. Cependant, le 14 février, la veille de la fête de Lupercalia, les noms des filles romaines étaient écrits sur des bouts de papier et placés dans des pots. Chaque jeune homme tirerait un nom de fille du pot et ensuite ils seraient jumelés pour la durée du festival. Parfois, le couple durerait toute une année et souvent un jeune couple tomberait amoureux et se marierait plus tard. C’est d’où notre tradition de mettre la Saint-Valentin dans une boîte ou un bocal.

Sous le règne de l'empereur Claude II, Rome fut impliqué dans de nombreuses campagnes sanglantes et impopulaires. Claudius le Cruel, comme on l'appelait parfois, avait du mal à convaincre les soldats de se joindre à ses exploits militaires. Il croyait que la raison était que les hommes romains ne voulaient pas quitter leurs amours ou leurs familles. En conséquence, Claude annula tous les mariages et toutes les fiançailles à Rome. Comme beaucoup de Césars égoïstes avant lui, Claude a également interdit le christianisme à cette époque, car il souhaitait être loué comme le dieu suprême, l'empereur de Rome. Valentine était un évêque chrétien d'Interamna, une ville située à une centaine de kilomètres au nord de Rome, au cours de cette période d'oppression. Mgr Valentine pensait que les décrets de Rome étaient erronés et que les gens devraient être libres d'aimer Dieu et de se marier. Valentine a invité les jeunes couples de la région à venir le voir. Quand ils sont venus, Valentine a secrètement rendu des services de mariage et a uni les couples.

Valentine fut finalement attrapée et amenée devant l'empereur. L'empereur a vu que Valentine avait une conviction et une motivation qui étaient sans égal parmi ses hommes. Claudius a essayé et a essayé de persuader Valentine de quitter le christianisme, de servir l'empire romain et les dieux romains. En échange, Claudius lui pardonnerait et ferait de lui un de ses alliés, avec tout le pouvoir et les privilèges que Claudius pourrait lui donner. Cependant, Mgr Valentine a respecté sa foi et n'a pas renoncé à Christ. A cause de cela, l'empereur le condamna à une exécution en trois parties. Premièrement, Valentine serait battue, lapidée et finalement décapitée.

Valentin essaya de rester souriant pendant qu'il attendait son exécution. De nombreux jeunes qu'il avait essayé d'aider étaient venus à la prison pour lui rendre visite. Ils ont jeté des fleurs et des notes jusqu'à sa fenêtre. Ils voulaient qu'il sache qu'ils croyaient au caractère sacré de l'amour conjugal. Un nouvel ami qui a commencé à rendre visite à Mgr Valentine à cette époque était Asterious, la fille aveugle de son geôlier. Étant un homme miséricordieux, Valentine a prié pour la guérison d'Asterious. Dieu a répondu à sa prière et elle a retrouvé la vue. Après le miracle, Valentine et Asterious sont tombés amoureux. Le jour de sa mort, Valentine écrivit à Asterious un petit mot la remerciant de son amour, de sa loyauté et de son amitié. Il a signé la note «Amour de ta Saint-Valentin». Même aujourd'hui, ce message reste la devise de nos célébrations de la Saint-Valentin. Premièrement, Valentine a été battu, puis il a été lapidé et finalement décapité parce qu'il ne voulait pas renoncer au Christ et parce qu'il croyait au caractère sacré de l'amour conjugal. Mgr Valentine fut martyrisé le 14 février 270 après JC

N'est-ce pas une grande histoire d'amour? Valentine a pu aimer son geôlier, même en voyant la fille de son geôlier guérie de son aveuglement, parce que Dieu a d'abord aimé Valentine et rempli Valentine de son amour. Il y a un passage merveilleux dans l'évangile de Jean qui explique comment Valentine et les autres martyrs de l'église primitive ont pu montrer un tel amour, pardon et persévérance face à la mort. Regardez Jean 3: 16-21.

16) Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. 17) Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18) Quiconque croit en lui n'est pas condamné, mais quiconque ne croit pas est déjà condamné, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19) Et voici le jugement: la lumière est venue dans le monde et les gens ont aimé les ténèbres plutôt que la lumière parce que leurs actions étaient mauvaises. 20) Car quiconque fait des choses perverses déteste la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses actes ne soient exposés. 21) Mais quiconque fait ce qui est vrai vient à la lumière, de sorte qu'on voit clairement que ses actes ont été accomplis en Dieu.

La première chose qui ressort de ce passage se trouve au verset 16. Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils Jésus pour que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Après le martyre de l'évêque Valentine, les chrétiens ont commencé à échanger des valentines le 14 février en gage de leur amour. De manière très réelle, nous pourrions dire que Dieu dans l'amour a envoyé Jésus comme une Saint-Valentin au monde afin que le monde connaisse l'amour de son créateur. Le créateur de l'univers est un Dieu hautement relationnel qui aspire à connaître sa création. Mais comme tous les valentins pour que son amour soit connu de nous, il doit être activé, il doit être reçu. Dieu, comme tous les valentins, éprouve parfois le rejet de son amour. Dieu sait que l'amour n'est pas l'amour s'il est forcé. Dieu est vraiment un gentleman et ne nous imposera pas son amour. Rappelez-vous comment les jeunes filles romaines ont laissé leurs noms être écrits sur des bouts de papier pour pouvoir ensuite être tirées d'un pot par un jeune homme? Ces jeunes filles devaient être prêtes à mettre leurs noms dans ce pot, alors nous devions être disposées à expérimenter l'amour de Dieu. Nous devons croire en la Saint-Valentin de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ, si nous voulons faire l'expérience de l'amour de Dieu.

Au verset 17, nous voyons que Jésus n'a pas été envoyé sur la terre pour condamner le monde, mais pour la sauver. La condamnation a à voir avec des péchés non payés. Il est intéressant de noter que Jésus n'est pas venu pour condamner des hommes et des femmes, mais Jean poursuit au verset 18 que ceux qui ne reçoivent pas cette Saint-Valentin se sentent déjà condamnés. Ils savent que leurs œuvres sont mauvaises et même si Jésus n'est pas venu pour les condamner, ils se sentent condamnés à cause de leurs péchés. Regardez à nouveau le verset 18: "Celui qui croit en lui n'est pas condamné, mais celui qui ne croit pas est déjà condamné, car il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu."

Lorsque nous acceptons le don de Dieu trouvé en Jésus, nous faisons l'expérience du pardon de Dieu pour nos péchés. Nous éprouvons le repos de Dieu de sentiments de condamnation. Sans le pardon de Dieu, nous nous retrouvons avec notre culpabilité et la connaissance que nous méritons le jugement de Dieu. Dans les versets 19 à 20, l'auteur de l'Évangile change la métaphore qu'il utilise pour décrire Jésus. Tout d'abord, Jésus était un don au verset 16; maintenant, Jean décrit Jésus comme la lumière. Regardez à nouveau les versets 19-20: «Et voici le jugement: la lumière est venue dans le monde et les gens ont aimé les ténèbres plutôt que la lumière parce que leurs actes étaient mauvais. Car quiconque fait des choses perverses déteste la lumière et ne vient pas à la lumière de peur que ses actes ne soient exposés. "

Enfin, nous arrivons au verset 21 qui explique comment Valentine et les martyrs de l’Église primitive ont pu pardonner à leurs oppresseurs. "Mais quiconque fait ce qui est vrai vient à la lumière, de sorte qu'il soit clairement vu que ses actions ont été accomplies en Dieu." Toute personne qui fait une très bonne action est heureuse de montrer que la force pour accomplir cette action vient de Dieu. Ils ne veulent pas prendre le crédit de quelque chose que seul Dieu pourrait faire. Ceux qui reçoivent la Saint-Valentin de Dieu, Jésus, sont remplis de l'amour de Dieu et cet amour commence à faire des actes sacrificiels exactement comme le ferait Jésus. Ceux qui rejettent la Saint-Valentin de Dieu se sentiront condamnés, non pas parce que Jésus est venu pour les condamner, mais parce qu'ils se sentent coupables de leurs péchés. Dieu amoureux veut que nous fassions l'expérience de son amour et de son pardon; sa paix et son repos. Jésus a fait pour nous ce que nous étions incapables de faire pour nous-mêmes. Sa mort sacrificielle sur la croix et notre foi en ce sacrifice nous assurent une place aux côtés de Dieu au ciel et nous permettent de vivre nos jours sur la terre au nom du Christ. En ce jour de la Saint-Valentin, laissez-moi vous encourager à ouvrir votre cœur au plus grand saint-valentin jamais offert, le Seigneur Jésus-Christ. Ceux qui croient en lui feront l'expérience de la vie éternelle et recevront la capacité de pardonner comme Dieu pardonne.

Des Articles Intéressants