Cela n'a jamais été remarqué dans le psaume 91 - La minute de la Bible - 3 juin

Je n'ai jamais remarqué ceci dans le psaume 91

Par Jason Soroski

Psaume 91: 1-2 est devenu l'un de mes passages préférés de l'Écriture:

Celui qui habite à l'abri du Très-Haut

reposera dans l'ombre du Tout-Puissant .

Je dirai de l'Éternel : “Il est mon refuge et ma forteresse,

mon Dieu , en qui j'ai confiance. "

(c'est moi qui souligne)

Lorsque la vie s'épuise et qu'il ne semble pas y avoir de temps ou de lieu pour se reposer, ces mots sont rassurants, réconfortants et encourageants. Lorsque les choses semblent être les pires, j'ai tendance à être un peu négatif, et la plupart d'entre nous sommes comme ça. Notre tendance naturelle est de ne pas savoir ce que Dieu peut faire dans notre situation.

Lorsque je me trouve dans ces endroits négatifs, mon objectif est de reprogrammer mon esprit pour contrer le négatif et dire du Seigneur qu'il est mon Dieu en qui j'ai confiance, comme l'a fait l'auteur de ce psaume.

Mais il y a aussi une signification plus profonde dans ce passage, caché à la vue. Dans ces versets, il y a quatre noms pour Dieu: le Très Haut, le Tout-Puissant, le Seigneur, mon Dieu. Pourquoi l'écrivain utilise-t-il quatre noms différents dans deux versets, et en quoi est-il important?

Le prénom, le Très-Haut, est le mot hébreu Elyon . Il suggère un monarque suprême, celui qui est élevé au-dessus de toutes choses. Le nom signifie la majesté, la souveraineté et la prééminence de Dieu. Il porte la connotation d'un roi davidique qui règne au-dessus de tous les autres rois et est utilisé pour la première fois dans Écriture dans Genèse 14:18, décrivant la rencontre d'Abraham avec le prêtre / roi Melchisédek: " Melchisédek, roi de Salem, apporta le pain et le vin. était un prêtre de Dieu Très Haut. "Melchisédek nous donne une image du Christ de plusieurs façons, et il convient que cette histoire contienne la première utilisation de ce nom de Dieu dans les Écritures. Le verset 1 parle de la protection de celui qui "habite à l'abri du Très-Haut" et nous amène à nous demander où nous habitons. Est-ce que nous demeurons dans notre propre doute? Est-ce que nous demeurons dans la colère? Est-ce que nous demeurons dans ce qui pourrait être ou ce qui aurait pu être? Ou vivons-nous à l'abri du Dieu Très-Haut, le saint roi des cieux qui promet de nous protéger et de nous garder?

Le deuxième nom, le Tout-Puissant, est traduit du mot Shaddai (si vous songez à la chanson d'Amy Grant maintenant, je vous assure que vous n'êtes pas seul) . Shaddai a de nombreuses significations, mais comme vous pouvez l’imaginer, il suggère en premier lieu un Dieu puissant et puissant, fort au-delà de notre imagination et plus que capable de répondre à tous nos besoins. Il est le Dieu qui a séparé la mer et contrôle toute la création. En son nom et en son pouvoir, il n'y a aucun besoin qui ne puisse être satisfait, aucune circonstance qu'il ne puisse surmonter.

Le troisième nom, le SEIGNEUR, est le nom personnel de Dieu, révélé à Moïse dans le buisson ardent (Exode 6: 2 ). Ce nom personnel de Dieu était considéré comme si sacré dans le judaïsme, que la prononciation originale était incertaine, à la différence qu'il contenait les lettres YHWH, (JHVH en latin). Il a été traduit par Yahweh, Jéhovah et plus souvent par le SEIGNEUR (en majuscules). La signification de ce nom est qu’il représente un Dieu pouvant être mis en relation qui cherche à ce que nous le connaissions à un niveau personnel et profond. Le Dieu qui est le Tout-Puissant, dirigeant divin de toutes choses, est aussi le Dieu qui connaît chaque cheveu sur notre tête, chaque joie et chaque peur dans notre cœur et désire que nous le connaissions aussi intimement qu'un ami . Ce Dieu qui a créé l'univers et tout ce qu'il contient n'est pas seulement un être inconnu et lointain, mais un père, un rédempteur et un ami.

Le quatrième nom, mon Dieu, vient de l'hébreu Elohim. Ce nom apparaît pour la première fois au tout début de la Bible dans Genèse 1: 1: " Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre " . Lorsque Elohim apparaît dans les Écritures, il est généralement traduit par "Dieu". En grec, il est traduit par Theos, d'où provient notre mot théologie . Cela signifie celui qui est le premier, ou le créateur, et est techniquement un mot pluriel. Il est donc approprié que ce soit ainsi que Dieu soit référencé dans Genèse 1: 1 ; en tant que créateur qui est un, mais pluriel (Père, Fils, Esprit). Le psalmiste proclame que le Dieu en qui il a confiance est le même Dieu qui a tout créé, le premier et le dernier, et le Dieu qui est toujours fidèle à sa création.

En seulement deux périodes, nous voyons la beauté de Dieu: ses voies sont plus élevées que les nôtres, mais nous pouvons lui parler en ami . Quelle livraison! Dieu est à la fois insondable et pourtant très proche de nous. Dans son ombre et dans son abri, nous trouvons force, réconfort et repos pour nos âmes.

En tant qu’écrivain et musicien, Jason Soroski s’efforce de communiquer avec perspicacité, sens, pertinence et attention aux petites choses que nous pourrions autrement négliger dans notre vie quotidienne. Il puise efficacement dans ses expériences en tant que pasteur de culte, professeur de classe, mari et père de cinq enfants qui font l'école à la maison pour raconter des histoires poignantes à partir d'expériences réelles. Jason est titulaire d'une M.Ed. de la Missouri Baptist University, a été présenté dans diverses publications imprimées et Web, et réside actuellement à Houston, TX. Lisez plus de Jason sur son blog La façon dont je le vois .

Voulez-vous aller au-delà d'une minute dans la Parole aujourd'hui? Continuez vers BibleStudyTools.com ou inscrivez-vous pour recevoir le courrier électronique de notre verset du jour!

Des Articles Intéressants