Qui est la “dame élue” dans 2 Jean?

À la recherche d'un public

«L'aîné de la dame élue.» Qui est le destinataire insaisissable de la deuxième lettre de John? Un rapide examen des commentaires révèle des opinions divergentes. Deux points de vue sont les plus importants.

Option 1: Un commentaire conclut que «Jean semble avoir écrit à une femme chrétienne et à sa famille» ( Tyndale Concise Bible Commentary, p. 717). Eklektos (ἐκλεκτός) généralement traduit par «élire» ou kyria (κυρία), généralement traduit par «dame», pourrait être un nom personnel.

Option 2: Un autre commentaire suggère que “[ eklektos kyria ] est plus probablement une référence à une église locale sur laquelle l'ancien était l'autorité” ( Holman Concise Bible Commentary, p. 652).

Que faisons-nous lorsque les commentaires bibliques diffèrent? Déterminez quel commentaire s'appuie davantage sur la Bible. Pour comprendre cela, nous devons examiner une source primaire et une source secondaire détaillée.

Voici notre stratégie pour rechercher notre source principale, la Bible.


»QUICKBITS:

Une source primaire est une source d'informations créée au cours de la période étudiée. L'auteur a une connaissance directe des événements décrits. La Bible est une source primaire.

Une source secondaire discute ou s'appuie sur le contenu d'une source primaire. L'auteur a une connaissance directe limitée des événements décrits dans la source principale. Un commentaire biblique est une source secondaire.


Limitez votre étude au même genre littéraire

Puisque 2 Jean est une lettre, limitez votre étude aux autres lettres bibliques (Romans-Jude). Les mots ont une signification dans le contexte et le genre fournit le contexte dont nous avons besoin.

Rechercher les mots individuels dans la phrase

Commencez par rechercher des mots moins communs à l'aide de Biblia.com ou du logiciel Bible. Dans notre passage, ces mots sont «élus» et «choisis». Est-ce que l'un ou l'autre mot est utilisé comme nom personnel dans la Bible, comme le suggère l'option numéro un? Non.

Est-ce que “élire” ou “choisi” décrit un nom personnel? Oui. Dans Romains 16:13, Paul se réfère à Rufus en tant que "choisi" ( eklektos, κλεκτός) dans le Seigneur. Cependant, le même mot grec apparaît également dans 2 Jean dans l'expression “élue soeur” (v. 13). Cela suggère qu'un nom personnel n'est pas visible dans 2 Jean 1. Cela prend en charge l'option numéro deux.

Penser conceptuellement

Considérons d'autres termes liés à «dame» qui sont utilisés dans un sens figuré pour le peuple de Dieu. Paul, par exemple, se réfère à l'église en tant qu'épouse (Ep 5:22). Cela favorise également l’option numéro deux.

Dans notre étude de source primaire, nous avons constaté que eklekte kyria fait très probablement référence à l'église locale, mais qu'en est-il d'une source secondaire?

Voici comment utiliser des sources secondaires.

Une taille ne convient pas à tous

Les meilleurs commentaires pour résoudre ces problèmes d’interprétation énuméreront les différentes positions ainsi que leurs forces et leurs faiblesses. Ensuite, le commentaire présentera le meilleur choix compte tenu de la preuve. C'est ce que nous trouvons dans le commentaire de Womack, The College Press NIV: 1, 2 & 3 John .

Certains ont fait valoir que la dame était une «sœur inconnue» dans l'une des congrégations locales. C'est probablement la meilleure position pour ceux qui insistent sur le point de vue d'un destinataire.

D'autres ont soutenu qu'il y avait une femme nommée Eklecte ou Eclecta (en prenant le grec pour indiquer le nom réel d'une femme spécifique, … Eklecte ). Par exemple, Clément d'Alexandrie a tenu ce point de vue. Mais nous retrouvons ce mot comme adjectif au verset 13.

Nous pourrions argumenter pour une autre dame nommée Kuria ou Cyria en translittérant le mot «dame» (κυρία en grec, équivalent de «Martha» en hébreu). Mais il existe peu de preuves dans la littérature chrétienne ancienne pour soutenir une telle vision.

Si John utilisait un langage cryptique dans cette épître, la dame élue et ses enfants seraient l'église locale.

À mon avis, ce dernier point de vue est le bon. Les pronoms grecs et les formes verbales utilisées ici sont au pluriel ( 1, 2 & 3 John, p. 141).

L'église gagne.

Ainsi, les sources primaires comme les sources secondaires privilégient eklekte kyria en tant que référence à une église locale et non à une personne réelle. Nous avons pu arriver à cette conclusion en recherchant la source principale et en consultant une source secondaire détaillée.

Prenez ces stratégies et appliquez-les la prochaine fois que vous recherchez le public d'un livre.

RESSOURCES UTILISÉES

Morris M. Womack, Revue NIV de College Press: 1, 2 & 3 John (Joplin: College Press, 1998). Logos.com/CPEJohn

Robert B. Hughes et J. Carl Laney, Commentaire biblique concis de Tyndale (Wheaton: Tyndale House Publishers, 2001). Logos.com/TCBC

David S. Dockery, Holman Concise Bible Commentary (Nashville: Éditions Broadman et Holman, 1998). Logos.com/HCBComm


A gracieuseté de Bible Study Magazine publié par Logos Bible Software. Chaque numéro de Bible Study Magazine fournit des outils et des méthodes pour étudier la Bible, ainsi que des idées de personnes comme John Piper, Beth Moore, Mark Driscoll, Kay Arthur, Randy Alcorn, John MacArthur, Barry Black, etc. De plus amples informations sont disponibles sur le site http://www.biblestudymagazine.com. Publié à l'origine dans des publications imprimées: Copyright Bible Study Magazine (mars-avril 2011): pg. 38

Des Articles Intéressants