4 questions honnêtes sur le royaume du millénaire

Le Royaume Millénaire, si sa description dans les Ecritures doit être prise à la lettre, est un endroit étrange. Plus précisément, c’est ce que Dieu a toujours voulu être la norme de la «normalité» (Genèse 1-2; Apocalypse 19-21), alors que la façon dont nous existons à présent est anormale, anormale et tordue par la chute et la malédiction qui en résulte (Genesis 3ff).

Tout comme un arbre sans épines est un oxymore pour nous, un monde sans Satan en liberté semble être une utopie sic-fi.

Chacun des camps aborde les présupposés du débat, ce qui peut tenter même un séminoïde pieux pour permettre à son eschatologie de dégénérer en scatologie. Chaque camp possède ses arguments hermétiques, ainsi que ses fissures cachées. Lorsque le débat se joue entre les deux camps en frappant les points faibles de l'autre, et que personne ne cherche à comprendre, le verdict est une impasse inévitable.

J'ai beaucoup d'amis Amill (oui, Facebook vous permet de les "ami", et Dieu aussi). Lorsque nous prenons une pause après une belle joute bavarde pour essayer de nous comprendre vraiment, ce sont les quatre questions honnêtes qu’ils se posent pour moi au sujet du royaume du Millénaire et de la prophétie biblique…

1. Comment se peut-il que des peuples glorifiés et mortels cohabitent dans le Royaume Millénaire?

C'est une préoccupation réelle et une question raisonnable. Il découle de la notion de prémillenial que les croyants ressuscités régneront dans le royaume millénaire avec Jésus (Apocalypse 20: 6), alors que simultanément des mortels vivent toujours dans le pays, ayant des bébés (Ésaïe 65:20), développant des vignes (Esaïe 65: 21) et désarmer leurs armes (Michée 4: 3).

Vous avez donc des humains mortels et des saints immortels et glorifiés, qui coexistent sur la planète Terre. [Insérer un honnête 'Hein?' ici]. Cela nous semble étranger au début. Un commentateur d'Amill, peu charitable, appelle cela un «état de fait métis». Mais avec un peu de réflexion, est-ce vraiment si loin d'aller le chercher?

-Le monde ne s'est pas effondré quand Elie et Moïse glorifiés ont rejoint Jésus transfiguré dans Matthieu 17. Pierre n'était pas consterné par l'état des choses de métis; il voulait installer le camp.

-Genesis 6 parle de l'intégration d'angles déchus dans la société humaine. Bien que Dieu ait sévèrement traité de la parodie de la copulation, la possibilité d'un monde où coexistent mortels et immortels a certainement un précédent dans les Ecritures.

-Et n'oublions pas que, dans un sens, nous vivons déjà de cette façon, même si notre expérience en est différente. Les angles sont des êtres immortels glorifiés qui peuvent vivre dans notre monde de manière invisible (comme Elisha le savait quand il a fait confiance à l'armée d'anges le protégeant dans 2 Rois 6). Et les anges peuvent même avoir un repas avec les mortels sur la terre en ce moment (comme Abraham l'a découvert dans Genèse 18, et nous sommes explicitement informés dans Hébreux 13: 2).

2. Comment les gens sont-ils sauvés dans la Tribulation puisque tous les croyants sont enlevés à Rapture?

Ceci est une inconstance apparente dans la vue de l'enlèvement pré-tribulatoire. Vous voyez, puisque les prophéties prédisent une conversion généralisée au cours des sept années de tribulation, il doit y avoir une sorte de témoin. Mais puisque les croyants sont enlevés au début de la tribulation, comment le monde perdu est-il évangélisé?

Mais encore une fois, un examen attentif fait fondre cette apparente incohérence.

Même maintenant, toutes les conversions ne se font pas en présence physique d'un croyant. Initialement, les Bibles, les tracts, les articles de blogues sur Internet et les incroyants ecclésiastiques ne sont que quelques-unes des nombreuses sources de l’Évangile disponibles pour la population incroyante de la Terre. Et grâce à ces sources, il y aura une armada croissante de nouveaux croyants pour devenir des témoins et même un ange chargé de prêcher l'évangile (Apocalypse 14: 6).

3. Comment peut-il y avoir des rebelles dans le Royaume si seulement les croyants entrent?

Sam Storms (Amill) a abordé ce point dans le débat de la «soirée d'eschatologie» animé par John Piper.

Piper intervint dans le débat qu'il modérait objectivement en suggérant une solution possible: les bébés. Les enfants nés de ces croyants mortels qui survivent à la tribulation et qui entrent dans le royaume naîtront avec la nature pécheresse d'Adam. Ceux qui sont nés dans le Royaume Millénaire devront toujours se repentir du péché et accepter le Christ pour être sauvés. Et certains ne le feront pas. Rappelez-vous que ce n'est pas le ciel, c'est encore la terre. Il y a des changements, mais il y a toujours du péché et de la mort (Esaïe 65:20).

4. Comment peut-il y avoir des incroyants rebelles dans le Royaume si Jésus est physiquement présent?

Des amis m'ont demandé à plusieurs reprises de ne pas comprendre comment, avec Jésus sur le trône à Jérusalem, il pourrait y avoir une rébellion selon la prédiction d'Apocalypse 20: 7-8. Comment peut-il y avoir des incroyants après le retour de Jésus sur la terre? Le retour convainc sûrement tout le monde?

Encore une bonne question.

Aussi remarquable que ce soit, ce phénomène n’est pas sans précédent. Satan et les anges ne se sont-ils pas rebellés au ciel alors qu'ils étaient en présence de Jésus? Adam et Even n'ont-ils pas choisi la rébellion plutôt que la camaraderie de leur créateur qui marchait dans la fraîcheur du jardin avec eux? Judas ne s'est-il pas rebellé contre son Seigneur après trois ans de témoignage de première main de sa divinité en sa présence même? Est-ce vraiment si exagéré de penser qu'il y aura des gens sur la terre qui refusent de se plier devant Jésus, bien qu'ils puissent voir des preuves de son existence?

Cela vous semble-t-il logique ou cela vous semble-t-il un peu exagéré? Laissez un commentaire pour rejoindre la discussion.

Cet article a été publié à l'origine sur The Cripplegate. Vous pouvez voir l'original ici. Utilisé avec permission.

Clint Archer (MDiv, ThM, DMin) Curé de l'église baptiste de Hillcrest depuis 2005, il est l'auteur de plusieurs livres. Il vit à Durban, en Afrique du Sud, avec son épouse et ses quatre enfants.

Des Articles Intéressants